Photo 618771Madame Candida D'ELIA
Sincère condoléances, reposez en paix madame D'elia que votre repos sois doux comme fut doux votre cœur je ne vous oublierais jamais pour toujours dans mon coeur merci pour tout Concetta et famille
Photo 618081Docteur Walter LAENEN
Mon Dieu Docteur Laenen ! Quel choc ! Vous êtes irremplaçable ! Vous étiez un médecin tellement attentif à nous ! Prendre le temps, bien étudier toute possibilité d'examens ou de soins adéquats et surtout tellement humain... Je suis tellement triste ! Paix à votre âme !
Photo 617671Mademoiselle Evelyne LAMPROYE
Je souhaite adresser mes plus franches condoléances à la famille d'Evelyne.
Eve a été une amie à part entière. Rencontrée lors d'un stage à la mer organisé par les FPS, nos chemins ensuite ne sont plus quittés jusqu'à il y maintenant quelques années. Le boulot, ainsi que la vie en général a suivi son cours et malheureusement, il arrive parfois que des amitiés se perdent en chemin.
J'ai eu et ai toujours du mal à réaliser qu'elle s'en est allée. Une douleur qui vous prend aux tripes, difficile de faire face.
Et tout un tas de questions qui vous envahissent l'esprit en une fraction de seconde. Etait-elle entourée ? Apaisée ? Je l'espère tellement.
Je me souviendrai toujours de son rire que j'entends encore en vous écrivant ces mots. Son dynamisme, sa force de caractère et son amitié dévouée. Pétillante et pleine de joie de vivre, voilà les souvenirs qui me reviennent.
Une chanson ? La petite mandarine que nous chantions lors des animations enfants. Ou encore "Dis-moi" des BB Brunes.
Des moments ? Sur son scooter, chez vous, parents, sur la place, en excursions et autres.
Sachez qu'Evelyne restera toujours gravé dans ma mémoire.
Encore toutes mes condoléances,

Cyrielle
Photo 618005Monsieur Raymond HOENS
C'est avec beaucoup d'émotion et une lourde peine que nous avons appris le décès de notre Camarade Raymond.
Au nom de la FGTB fédérale et de la Commission fédérale des pensionné.es de la FGTB, nous présentons à sa famille et ses proches nos plus sincères condoléances.
Raymond était respecté et apprécié par toutes et tous. Pour les combats qu'il a menés, pour ses convictions syndicales forgées dans l'acier, et pour la détermination dont il a toujours fait preuve dans la défense des intérêts collectifs.
Il restera dans nos memoires comme un exemple et nous tâcherons de poursuivre et de mener à bien les combats entamés ensembles.
Salutations fraternelles.
Jean-François TAMELLINI
Secrétaire fédéral de la FGTB
Au nom de la Commission fédérale des pensionné.es
Photo 618081Docteur Walter LAENEN
Cher docteur,vous étiez mon médecin et un ami grâce à votre dévouement,notamment quand mon mari est décécé bien trop jeune ,lui aussi .Quand j'ai dû déménager,vous ne pouviez plus rester mon médecin et dieu sait si vous m'avez manqué!Je sais que vous avez eu pas mal de difficultés à affronter et j'espère que ce ne sont pas ces obstacles qui vous ont arraché à la vie.Vous aurez toujours droit à une petite place dans ma mémoire et dans mon coeur.Je présente mes sincères condoléances à ceux qui vous aiment et à qui vous allez cruellement manquer et,en particulier à ma douce Catherine.Quant à ceux qui vous ont aimé et sont déjà là-haut,ils vous attendent à bras ouverts pour une autre vie plus douce!
Photo 618081Docteur Walter LAENEN
C’est avec une immense tristesse, que je vous présente mes sincères condoléances ,docteur Laenen , je suis anéantie , vous étiez une merveilleuse personne , vous étiez un ami , une personne à l’écoute de vos patients , je vous remercie pour votre gentillesse , vous allez tellement me manquer , reposez en paix docteur 🙏🏻❤️😢😢😢😢😢
Photo 618010Monsieur Moisès VIDAL CAMINA
Moïse on l'oubliera jamais, toujours avec son accent espagnol. Je me souviens aussi quand vous êtes venu me chercher quand j avais 18 ans, à 3h du matin chez ma maman pour aller en Espagne à Pontevedra dans votre famille, mes 1eres vraies vacances pour 1 mois. Des vacances que je n oublierai jamais.
Moïse sera tjs dans nos cœurs et nos pensées. Il veillera sur vous de la haut, il est le plus bel ange du ciel. Gros bisous.
Photo 617637Monsieur Fernand MESSIAEN
Tu étais mon confident. Tu mas aidée à passé beaucoup d'épreuve,même si on ne se voyais pas tout les jour ont savais que on étais la pour tout les deux. Tu vas beaucoup me manqué. Je tiendrais ma paroles car je te l'ai promis. Parrain je t'adorais toujours
Photo 617637Monsieur Fernand MESSIAEN
Reposes en paix Fernand ...
Joseph et moi-même on te connaissais depuis des années et tu vas laisser un grand vide pour certains ....
Sincères condoléances à Naïma et à Veronique car vous étiez les 2 plus proches
Photo 611091Monsieur Stéphane DUPONT
Stéphane Dupont c'est une voix, reconnaissable entre toutes, Stéphane Dupont c'est un univers, riche, coloré et lumineux, Stephane Dupont c'est un poête radiophonique. Ce sont d'innombrables dimanches où j'attendais avec impatience de m'évader, de voir avec mes oreilles. de regarder la radio. Stéphane Dupont c'est surtout pour moi la quatrième dimension, le bar de l'estacade (que j'ai longtemps cherché entre Esneux et Chènée), psychadélique boum tchack. Stephane m'a permis de découvrir le moulin de Hollange. Sa disparition des ondes fut pour moi comme pour beaucoup une déchirante séparation. J'avais heureusement copié beaucoup de podcasts et je peux me replonger dans cette voix bienveillante qui nous faisait voyager. Merci à Vous Stéphane, transmettez mes amitiers à Marc Moulin, JP Hauthier et surtout à ce cher Pascal Vossen. Bon voyage à vous. Mes sincères condoléances à toutes et à tousceux qui lui sont proches.

Cédric Alexandre
Photo 612112Monsieur Pierre MATOT
J'apprends avec tristesse le décès de Pierre Matot, né comme moi à Grivegnée en 1938. Il était directeur de l'académie Grétry quand j'y ai fait 5 ans d'études musicales. J'ai participé à des concerts où il était au clavier de l'orgue ou à la direction d'une chorale. J'assure son épouse et sa famille de toute ma sympathie.
Photo 612112Monsieur Pierre MATOT
Il a été mon professeur de musique en 1961, 1962, 1963 à Saint Roch et je me souviens toujours de la première chanson qu'il nous apprenait "tout le long de l'étang trottait une fillette" et c'est à lui que je dois mes premières notions d'harmonies et envie de compositions. Je l'ai revu des années plus tard lors d'une interprétation de la petite neuvième de Beethoven (fantaisie piano, orchestre et chœurs) Moi je faisais partie du R C Choral Liégeois et c'est avec ce RCCL que je l'ai revu quand il était à la Magnanarelle ; mais la dernière rencontre fut encore plus mémorable puisque c'est lors d'un concert à Rocourt qu'il accompagna à l'orgue" Les cordes de Burenville - j'étais un modeste apprenti violoniste" dans le fameux adagio dit d'Albinoni . C'est dire la place qu'il a dans mon cœur de musicien et la peine que j'ai ressentie à l'annonce de son décès - Mes très sincères condoléances à sa famille et mille regrets de ne pouvoir vous accompagner lors de son dernier voyage
Photo 611091Monsieur Stéphane DUPONT

Stéphane Dupont, un véritable homme de radio, un poète des sons et des paroles. Un grand maître de notre imaginaire.
Il faudrait publier tous les numéros du « Bar de l'Estacade » ! Avec Grenadine, la jeune femme qui buvait toutes ses consommations à la paille et avec Dimitri, le fils de l'ouvreuse du Rialto.
Le nom de Stéphane Dupont est inscrit sur ma table depuis depuis de nombreux mois, pour me rappeler de consulter les archives de la Sonuma, car ses émissions, dont j’ai la nostalgie, constituent un patrimoine à elles toutes seules.

Il a été un cinéaste dont les films n'avaient pas besoin d'images. Il en est peu qui, aussi bien que lui, ont anobli l'art radiophonique et je pleure sa disparition.
Un auditeur.

Je ne vais pas philosopher au sujet du chagrin, des condoléances, du deuil, de toutes les épreuves imposées aux survivants par la disparition d’un être cher.
Celles-ci sont pénibles quoi qu’il en soit.
Les condoléances – cum dolere – permettent au cercueil de donner à ceux qui le portent l’illusion d’être moins lourd alors que son poids ne l’est pas moins. Il convient de le savoir, pour ne pas s’en tenir seulement à ce geste, combien sincère, fraternel et chaleureux soit-il, de la présentation des marques de sympathie.
Les destinataires de ces actes d’altruisme de circonstance auront besoin de plus, dans l’avenir. Leurs auteurs, eux-mêmes, ne pourront se dédouaner à si bon marché de leur épreuve. Car si l’on offre ses condoléances – sauf à être le comble des hypocrites – c’est que l’on est soi-même touché par la disparition de l’être cher. Et cette disparition ne peut être éternelle : la vie du défunt resurgira. Dans nos pensées, dans nos rêves, dans notre inconscient, dans ce que nous sommes, en somme. Dans cette somme en laquelle la part du défunt ne pèse pas rien. En laquelle elle aura éternellement son poids, sa valeur, son rayonnement jusque dans toutes les générations à venir. Car la vie, au-delà de la mort, est une construction ; elle est par essence la construction d’un futur.
Dès ce mardi 12 mai 2020, à 22 heures, La Première radio de la RTBF, rediffusera des émissions réalisées par Stéphane Dupont notamment sous les titres de La 4ème dimension ou Le Bar de l’Estacade. Et ce, sans doute tous les mardis de mai, voire au-delà. Un portrait devrait aussi être diffusé le 13 mai à 22 heures.
L’œuvre radiophonique de Stéphane Dupont y apparaît comme se situant bien au-delà d’un devoir alimentaire, d’un savoir-faire, d’un talent, d’une empathie à l’égard des sujets abordés et des auditeurs, d’un don de la communication : elle relève de la poésie pure. De l’alchimie des silences et des sons, des non-dits et des cris revendiqués aussi bien que des musiques presque tues, d’une culture aussi discrète qu’impressionnante, d’une attention hors du commun à l’autre et à tous ces riens qui font le tout.
A ce titre, elle devra figurer au programme de la formation des étudiants de toutes les facultés littéraires et artistiques de nos universités, conservatoires et hautes écoles. N’est-ce pas là que l’on étudie toujours Homère, Virgile, Pétrarque, Baudelaire et Pasolini ?
D
Photo 611091Monsieur Stéphane DUPONT
Stéphane Dupont, un véritable homme de radio, un poète des sons et des paroles. Un grand maître de notre imaginaire.
Il faudrait publier tous les numéros du « Bar de l'Estacade » ! Avec Grenadine, la jeune femme qui buvait toutes ses consommations à la paille et avec Dimitri, le fils de l'ouvreuse du Rialto.
Le nom de Stéphane Dupont est inscrit sur ma table depuis depuis de nombreux mois, pour me rappeler de consulter les archives de la Sonuma, car ses émissions, dont j’ai la nostalgie, constituent un patrimoine à elles toutes seules.

Il a été un cinéaste dont les films n'avaient pas besoin d'images. Il en est peu qui, aussi bien que lui, ont anobli l'art radiophonique et je pleure sa disparition.

Un auditeur.
Photo 609906Madame Betty BADOUX
Je vous transmets toutes mes pensées. Plein de courage à toute la famille. Gros bisous
Photo 607729Monsieur Jean-Luc HARDY
Cher Jean-Luc,

Tu nous as quittés beaucoup trop tôt, à l'aube de tes 60 ans, et jamais nous n'oublierons ta joie de vivre, ta bonne humeur et ta gentillesse.

Nous garderons toujours dans nos coeurs le souvenir de tant de moments agréables et inoubliables en compagnie de nos "mauvais camarades" autour d'une table conviviale au P'tit Resto et en France lors de nos escapades gourmandes en Normandie, en Bourgogne et dans la Loire.

Nous aurions aimé accompagner Sabine, ta douce moitié, en ces moments douloureux, mais les circonstances nous permettent seulement de la soutenir en pensée et par l'intermédiaire de moyens technologiques certes très utiles, mais bien impersonnels. Nous prendrons soin d'elle, nous t'en faisons la promesse.

Avec toute notre amitié,

Christine et Christian
Photo 608227Monsieur Jean-Pierre VANDEREST
Et bien mon JP! Quelle triste nouvelle, nous avons reçu...
Il y a à peine un mois, nous nous sommes retrouvés pour une super soirée en ta compagnie... tu étais en forme! Enfin ta jambe te ferait souffrir mais tu Nous a encore bien fait rire avec tes blagues...
On s’est dit...cet été on se refait ça...
Tu étais inquiet avec ce que l’on commençait à vivre( virus et confinement).
Tu nous a montré les photos de tes chiens, l’amour que tu leur portais était magnifique.
Et bien mon ami, je suis tout retourné! Je ne t’oublierai pas!
À tes proches, je souhaite beaucoup de courage en ces moments difficiles.
Dès que possible, on viendra te saluer.
Jacky
Photo 607765Monsieur Jean VANDER VELDE
Je voulais vous témoigner mes sincères condoléances à toutes la famille j ai eux le plaisir de connaître votre grand père c était un monsieur formidable et un grand coeur nos fou rire que nous avons eu ensemble sa joie de vivre sa bonne humeur et toujours à l écoute des autres je ne l oublierais jamais bon courage à tous
Photo 607833Monsieur Louis SIMONIS
A mon poupouille, tu etait un homme exceptionnel, tu t'es bien battu, tu t'es bien battu, repose en paix, fait bon voyage, repose en paix mon poupouille. Tu va me manquer, je t envoie mille bisous.
Photo 605884Madame Yvonne BAETS
Sincères condoléances à toute la famille … Courage …
Photo 605979Monsieur René LEFEBVRE
Nous présentons à ces enfants et la famille et son Ami Jean nos sincères condoléances
Nous gardons de lui tant de bons moments et fous rires
Des amis des Vétérans Postiers
Courage à vous
        Bon repos à lui
Bernard et Ginette
tz'
Photo 605979Monsieur René LEFEBVRE
René, j'ai eu le plaisir d'être ta voisine pendant 6 ans. Merci pour les bonbons dans mes chaussures à la saint Nicolas, merci pour les frites maison que tu faisais avec Marie, merci pour toutes ces bouteilles de vins que tu sauvais quand moi j'avais cassé le bouchon...merci d'avoir été avec Marie des voisins extraordinaires que je n'oublierai jamais. Maintenant tu pars la rejoindre, je te souhaite bon voyage. Toutes mes pensées à la famille et c'est avec une grande tristesse que je vous présente mes condoléances.
Photo 606060Monsieur Ronald PRAILLET
Ronald, cher cousin,
Nous n'oublierons jamais ton sourire, ta bonne humeur, ta joie de vivre et tes rires qui réchauffent le cœur. Nous ne t'oublierons jamais. Sois heureux, où que tu sois.
Fais un gros bisous à papy de ma part.
À bientôt !