Photo 546745Madame Anne-Françoise LARDOT
Chère Anna
Je t'ai rencontrée en octobre dans la formation dans laquelle tu t'étais investie et qui devait réaliser tes aspirations et je suis si triste que tes projets soient si brutalement interrompus et que le monde soit privé de tes qualités humaines qui me semblaient évidentes.
Nous avons très peu échangé et pourtant je garderai de toi le souvenir d'une très jolie femme à la présence aussi rayonnante que discrète et d'une grande sensibilité et je pense à toi et à ton sourire vrai et joyeux chaque fois que je recoure à l'éventail que tu m'avais si simplement et spontanément offert de ramener de chez toi pour remplacer celui que j'avais perdu. Il ne me quitte pas, je m'en sers quotidiennement et cela suscite souvent quelques échanges avec les personnes autour. J'imagine que cela t'aurait fait plaisir de le savoir.
Je pense à toi en ce très triste jour, à ta famille et à tes amis et à tous ceux qui souffrent aujourd'hui de te dire au revoir. Caroline
Photo 546745Madame Anne-Françoise LARDOT
Chère Anne-Françoise,
Ma toute première boss ! Et celle de dizaines de jeunes étudiants comme moi, entrés enfants et sortis adultes de l’agence, dont la construction professionnelle et personnelle a sans doute été influencée par cette toute première expérience du monde de travail, dans lequel cette femme de caractère fut notre premier modèle. 6 ans après, je parle toujours régulièrement de ce job comme ayant contribué à mon développement personnel.
Ma première boss... mais pas que... j’ai toujours chéri l’heure et demie qu’Anne-Françoise m’avait consacrée dans son jardin, à discuter, en pleine journée de travail, m’aidant à trouver les réponses aux questions qui me tourmentaient alors. Je n’aurais jamais pensé raconter un jour cette anecdote comme un hommage...
J’ignore quels maux vous ont emportés chère Anne-Françoise, vous si rayonnante... j’espère que vous avez retrouvé la lumière désormais, et que votre famille parviendra à retrouver la sienne un jour.
Amicalement et avec toute ma compassion,
Lucile
Photo 542319Monsieur Nicolas REMI
TRES SINCERES CONDOLEANCES A TOUTE LA FAMILLE ET PARTICULIEREMENT A GEORGETTE MON EXE VOISINE. MARIE FRANCE
MA FILLE VIRGINIE VOUS PRESENTE EGALEMENT SES PLUS SINCERES CONDOLEANCES.
Photo 542097Monsieur Marcel HENDRICKX
RIPMarcel,
Merci pour tes amitiés lors de notre passage a la 1 Cie ESR
Photo 539693Madame Nicole DECKER
Nous apprenons avec consternation le décès de ta maman.Je la savais souffrante mais nous espérions un sursis ou un miracle;Malheureusement ,la maladie a eu raison d'elle et nous devons lui dire adieu. Je veux te dire combien je m ' associe à ton deuil car ta maman était pour moi une figure importante. De cet femme respectable, je garde le souvenir d' une personne de qualité qui a traversé des épreuves dures avec un courage vraiment admirable.Je me souviens avec quel optimisme elle faisait face aux difficultés, avec quelle force de caractère elle abordait la vie.Affectueusement Denver
Photo 527713Madame Carine HAVARD
Chers vous tous,
mon collègue et moi-meme sommes emus à l'annonce de la disparition de Carine....
Cette personne de coeur était d'une richesse incroyable!
Sa générosité était infinie pour tous ceux qu'elle croisait. Enfants et adultes étaient toujours pendus à ses lèvres lors d'une visite au musée.MERCI
Photo 525738Eliel Clément KAMANGU
Toutes mes condoléances
La perte d un enfant est un chagrin immense
En pensee avec vous 🌺🌺🌺
Photo 525738Eliel Clément KAMANGU
Eliel était un amis de longue date que dieu le garde la haut il restera dans nos cœur
toute mes condoleance
Photo 525738Eliel Clément KAMANGU
Je ne le connaissais pas personnellement mais j’en ai beaucoup entendu parler .par ma filleule Jaya Panza et ethan Panza avec qui il faisait du karaté ..c’est vraiment triste et je vous exprime mes plus sincère condoléances !!courage à votre famille
Photo 525738Eliel Clément KAMANGU
un ami e longue date repose en paix que dieu prenne soin de lui
Photo 513573Monsieur Benoît SZECEL
Mon très cher ami et voisin tu vas nous manquer
Photo 512132Monsieur Guy MERCIER
Ma citrouille tu va laisser un imence vide dans notre vie ,tu es partis trop vite plus rien sera comme avant repose en paix je t aime ton citrouillon
Photo 511333Madame Pina PAGANO
merci Pina pour tout ce que tu as fait de bien et de formidable autour de toi
Photo 504476Docteur Edmond MOHR
Je suis bien triste d apprendre le décès du docteur Mohr.
Il fut mon gastroentérologue pendant des années un excellent médecin.
Sincère condoléances.
A Isabelle et à sa maman.
Patricia
Photo 510480Monsieur Federico LENOCI
Toutes mes pensées vous accompagne dans ces moments difficiles, un gentil monsieur, toujours souriant, un grand fan de foot, nous quitte.. je suis de tout coeur avec vous et comprends tellement votre peine.. la perdre d'un être cher est tellement dur et injuste.. nathalie milan et michael
Photo 510028Monsieur Luciano PALILLO
Toutes mes sincères condoléances à la famille et amis proches.
Courage et force.
Photo 508564Monsieur Jacques DIEU
C'était un homme formidable à fort caractère, mais surtout un pain de vie.
Photo 507805Monsieur Pierre-Claude STASSART
C'est un privilège d'avoir un (ex)beau père exceptionnel.
Il aimait son métier et nous en parlait avec passion : la trace de l'incision se trouvait toujours invisible dans le futur pli de la peau et c'était sa fierté, sa signature !
Il essayer de dissuader une opération inutile puis acceptait parfois de la faire par peur que la patiente aille ailleurs se faire mal opérer. Des cicatrices quasi invisibles étaient ses œuvres d'art !
J'ai vu une mutuelle accepter une xème correction d'une opération franchement ratée de culotte de cheval, à condition que ce soit lui !
Quand il me demandait de remettre son chauffage en route, ou son compteur sauté à cause d'une lampe à filaments en fin de vie, il aimait aller au restaurant chinois sur la place de Tilff, pour remercier, mais surtout sortir avec un ami. Il commandait invariablement un canard laqué. J'aimais son sourire quand je lui proposais de préparer les roulades.. et notre complicité quand je tenais son bras pour rentrer à la voiture, en évitant les bordures, et déposer un virement à la banque sur le chemin du retour.
Pendant des années, il a gardé une forme presque insolente, puis a décliné trop vite, refusant parfois les aides de ses proches pourtant dévoués, ne voulant pas accepter ses limites.
Je tiens beaucoup à souligner les efforts de sa fille qu'il ne ménageait pourtant pas, et de sa dernière compagne de coeur qui ne l'a pas laissé tomber malgré la distance...
Il est parti quand il ne reconnaissait presque plus personne, mélangeant les mots, et s'éteignant dans la discrétion.
Une dernière éloge? Elle vient du personnel de la maison de repos, à qui il disait toujours merci après les soins au point que plusieurs m'ont confié que si tous leurs patients étaient gentils comme lui, leur travail serait beaucoup plus facile, plus agréable.
Je lui dis merci, car l'avoir connu est un privilège.
Toutes mes condoléances à ses proches, et en particulier à ses enfants, petits enfants et à sa dernière compagne.
Bonne route dans le dernier voyage.
Photo 507169Monsieur Jacques DE CALUWÉ
Sincères condoléances et souvenirs émus.

Un savant et un homme généreux.
Photo 506444Madame Désirée WARNOTTE
Nous nous associons à votre chagrin et n oublierons jamais l amitié qui nous liait. Pour nous, c est comme une part de vie qui disparaît. Soyez forts les enfants ❤️
Photo 502375Madame Maria Lehaen
Oh! mon Dieu Pino, que c'est triste...Nous sommes Jean François et moi en France jusqu'au 2 septembre et ne saurions donc pas aller te présenter nos condoléances sur place...Crois bien que nous compatissons à ta grande douleur! Puisses tu avoir la force de surmonter cette dure épreuve...Nous sommes de tout cœur avec toi!
Photo 502150Monsieur Julien THIRIART
Te voilà parti dans l autre monde papy, ces le coeur lourd que j apprend aujourd'hui que nous a quitter, papy je suis tellement désoler de ne pas t avoir connu plus... mais la vie et les alea qu on a connu ne nous on pas permit de ce voir plus sache que je garde tout les souvenir que je peux avoir avec toi dans la tête et dans le coeur je sais aussi que tu aurait voulu nous voir plus... Papy repose en paix et veille sur nous de la haut ainsi que ta femme
Photo 501505Monsieur Edgard Goossens
Edgard,

Chaque fois que nous nous rencontrions ou que nous nous téléphonions, un « Bonjour l’Ami » suivit d’un grand sourire émanait de toi.

Amis, mot souvent galvaudé, qui pour toi avait un vrai sens.
L’amitié tu la cultivais tout comme l’esprit d’entraide motarde.

Ce week-end, tu nous as quittés bien trop tôt, ta bonne humeur restera dans nos pensées, même si en ce jour nous ressentons de la tristesse et de la peine pour Michelle ton épouse, tes enfants et nombreux amis qui te côtoyaient.

Lise et moi-même te garderons dans nos cœurs.