Abbé Maurice TASQUIN

Photo 569759
Domicilié à Flémalle (4400, Belgique)
Né à Verviers (4800, Belgique) le dimanche 16 octobre 1932
Décédé à Ougrée (4102, Belgique) le mercredi 24 juillet 2019 à l'âge de 86 ans

Espace « condoléances » 

Cet espace condoléances a été créé le mercredi 24 juillet 2019.

Les hommages

8 hommages (3 privés)  

Monsieur tasquin c'est en vous recherchant sur le net que j'apprend votre décès,

Vous êtiez l'organisateur des camps de vacances de ma jeunesse des moments inoubliable a Bérisménil entre autre

Mes soeurs faisait les monitrice et vous nous jouiez de la guitare avec les chants religieux que je chantonne encore à l'occasion

Vous aviez même fait la cérémonie du mariage d'une de mes soeurs

Vous allez nous manquer Monsieur Tasquin

Paix à votre âme et merci pour tout ce que vous nous avez apportez

Sachez que dorénavant je prierai pour vous

jonathan bartholome- 29/10/2019

Reposez en Paix Monsieur l'Abbé TASQUIN. Vous avez été un grand Homme avec un coeur énorme et une vision avangardiste de l'Eglise. Si vos "chefs" vous avaient écouté, les églises ne seraient pas vides. Vous nous avez donné une vision "ouverte" sur le monde et sur les autres. Vous avez été un personnage vraiment remarquable dont je garderais un excellent souvenir. Je suis très éprouvé en apprenant cette triste nouvelle et je ferais l'impossible pour vous accompagner dans votre dernière demeure comme vous nous avez accompagné durant toute votre vie. Encore un tout grand merci à vous.

Jean-Marc MARECHAL- 30/07/2019

J'ai connu le Vicaire Tasquin, à l'occasion de ma Profession de Foi ! Prêtre très proche de la jeunesse et des paroissiens; il animait aussi avec talent les chants liturgiques ! Dieu a rappelé son fidèle serviteur ! Merci Monsieur l'Abbé Tasquin

Jean-Paul Wéra- 25/07/2019

Même si on s’y attend car la vie sur terre n’est pas éternelle, même si nos routes ne s’étaient plus croisées depuis un trop long moment , cette triste nouvelle m’affecte beaucoup tant les souvenirs restaient forts et nombreux.... sans lui Dieu seul sait ce que nous serions devenus car il a été un guide pour beaucoup d’entres nous durant de nombreuses années et un fameux bon guide, celui qui nous montre le droit chemin, les vraies valeurs d’amitié, d’amour, de respect d’autrui, de dévouement, de dépassement de soi .
J’ai tellement pensé à lui durant ces 45 ans qui ont suivi notre première rencontre. C’est lui qui m’a « lancé «  comme dj d’abord au Pépin, à Renoupré ensuite où il avait transformé l’église en salle des fêtes :-) et tout ceux qui l’ont connu savaient très vite si la musique que j’osais passer par moments lui plaisait ou non ... et cela ne durait pas très longtemps avant qu’il n’explose pour nous remettre vers des musiques moins « sauvages «  d’après ses termes .
Sa porte était toujours ouvertes et si il en avait la possibilité il mettait des boissons dans son frigo à la disposition de tous et nous passions nos journées et / ou nos soirées chez lui .... que de souvenirs !!!
Tu resteras à jamais dans nos mémoires.
Remets le bonjour à tous ceux qui nous ont malheureusement quitté bien trop tôt.
Les souvenirs se bousculent dans ma tête ..... heureux de les avoir connus grâce à toi , triste de ne pas eu l’occasion de te revoir plus souvent pour en reparler ensemble....
bon voyage Maurice

Yves Deflandre- 25/07/2019

Cher Maurice (tu voulais qu'on t'appelle ainsi) tu nous a marié, tu as baptisé nos enfants, tu as partagé notre vie, nos repas, nos soirées télé et foot, nos interminables discussions sur l'avenir du monde...tu nous a appris la chorale, les camps, les balades quand nous étions plus jeunes, tu nous a appris le respect, la solidarité, la révolte contre les injustices, tu nous as façonnés, tu es pour une grande part dans ce que nous sommes devenus et il n'y a que les meilleurs côtés de nous qui reflètent ton engagement pour les jeunes que nous étions. Je suis triste de te savoir parti mais en paix grâce à toi et tes enseignements. Il n'y a que les belles âmes qui vous bouleversent à ce point. Bon dernier voyage Monsieur l'abbé...

Anne-Françoise Dufays- 25/07/2019